Afin de réduire leur exposition à la chlordécone via l’autoconsommation des productions de leur jardin, les foyers « à risque » sont invités à adapter leurs comportements alimentaires, à adopter des méthodes culturales alternatives …

Pour cela, des supports pédagogiques spécifiques ont été créés, dès mars 2010, afin de faciliter les échanges et explications avec les foyers « à risque » ; ces supports sont remis à chaque foyer.
C’est à partir d’octobre 2012 que la problématique de l’élevage et de la chlordécone a commencé à être abordée, en s’appuyant sur le livret « Elevage et chlordécone – Préconisations » édité par la DAAF de Guadeloupe.
Notons que ces outils nécessitent de régulières mises à jour, l’évolution des connaissances relatives à la chlordécone étant très rapide.
Egalement, deux types d’action accompagnement sont développés :
L’accompagnement individuel ou « retour-foyer »
De mars 2010 à fin 2013, un conseiller du Programme Jafa a pris rendez-vous avec chaque foyer « à risque » afin :

  • d’apporter les résultats d’analyse de sol du jardin au domicile,
  • de présenter les recommandations pour réduire leur exposition à la chlordécone via les denrées végétales de leur jardin,
  • de répondre aux multiples questions des foyers.
Le retour-foyer est également une occasion de rencontre et d’échange avec les familles concernées.
Au total, sur environ 950 familles « à risque » de surexposition à la chlordécone via l’autoconsommation des productions de leur jardin, plus de 850 ont bénéficié d’un accompagnement individuel.
L’accompagnement collectif via les « Jardin Pilote JAFA »
Depuis novembre 2010, afin de s’approprier et de mettre en pratique les recommandations reçues à l’occasion du retour-foyer, des animations collectives appelées « Jardin Pilote JAFA » ont été créées spécialement pour les familles « à risque » de surexposition à la chlordécone via l’autoconsommation des productions de leur jardin.
Ces animations, se déroulant dans le jardin d’une famille accompagnée par le Programme Jafa, sont composées de trois ateliers :

  • Comment diversifier son alimentation à partir de son jardin pollué ?
  • Comment diversifier les cultures de son jardin pollué avec des plantes « peu ou pas sensibles » à la chlordécone ?
  • Comment continuer à cultiver des racines et tubercules dans son jardin pollué ?
Une collation à but pédagogique, réalisée à base de féculents locaux peu ou pas sensible au transfert de la chlordécone du sol (fruit-à-pain, pòyòs, pois…), clôt ces animations.
Fin 2013, 25 animations « Jardin Pilote JAFA » ont eu lieu.
Elles ont regroupé, au total, plus de 700 personnes dont environ 300 familles identifiées « à risque » lors de la phase d’enquêtes alimentaires, de prélèvements et d’analyses de sol des jardins. diagnostic du Programme Jafa.