Débuté en 2009, le Programme des Jardins Familiaux (Jafa) de Guadeloupe est un programme régional de prévention et d’éducation à la santé, piloté par l’Agence de Santé de Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy (ARS) et l’Instance Régionale d’Education et de Promotion de la Santé de Guadeloupe (IREPS).

Il s’inscrit dans le cadre des Plans Nationaux d’Actions Chlordécone et a pour objectif général de « réduire l’exposition à la chlordécone des populations ayant des habitudes d’approvisionnement et d’autoconsommation de denrées animales et végétales issues de jardins familiaux ».
Ainsi, il s’adresse aux particuliers habitant dans les zones où les terres sont potentiellement polluées par la chlordécone et s’alimentant régulièrement des productions issues de leur jardin, de celui de leur voisinage ou de circuits informels de distribution (dons, échanges, marchands de bord de route…).
En Guadeloupe, les zones potentiellement polluées par la chlordécone correspondent à celles où la banane a été cultivée entre 1972 et 1993. Notons toutefois qu’il est possible que cette molécule ait été utilisée sur d’autres cultures.
Mises en œuvre avec les populations concernées, dans une démarche participative de promotion de la santé, et s’appuyant sur un réseau de partenaires et de prestataires, les différentes phases du Programme Jafa de Guadeloupe s’articulent autour de 3 axes :